Village de l’emploi : Un programme adapté aux jeunes diplômés

Village de l'emploi

Publié le : 20 juin 20228 mins de lecture

Décrocher un premier emploi : un grand challenge pour les jeunes diplômés. Le village de l’emploi propose sa méthode éprouvée par vingt années de pratiques fructueuses, au service des jeunes en quête d’emploi. Ce programme est un intermédiaire entre la vie universitaire et le monde du travail, qui permet aux candidats de mieux se préparer à faire face à la vie active.

Se démarquer de la concurrence sur le marché du travail

Chaque année, quelques 700 000 jeunes débarquent sur le marché du travail. Ce sont de nouveaux demandeurs d’emplois, dont les 200 000 n’ont pas la qualification requise. Ces statistiques de l’Organisation Internationale du Travail soulignent aussi que la situation est plus précaire pour les 15-24 ans, dont les compétences sont rapidement obsolètes. La recherche d’emploi est ainsi encore plus ardue. Même quand les candidats ont acquis un certain niveau à l’issue de leurs parcours universitaires, il n’en reste pas moins qu’ils ont des difficultés à répondre aux exigences des entreprises, toujours en quête de nouvelles compétences. Le village de l’emploi répond aux attentes de cette jeune génération en proposant sa formule innovante qui combine le coaching par les experts techniques et l’encadrement de spécialistes de la communication. Le principe est d’aider les jeunes diplômés à monter en compétences rapidement et efficacement. Ils acquièrent les comportements professionnels requis, comprennent les indicateurs de performances et de qualité : de quoi se démarquer de la concurrence.

À explorer aussi : Partir ou rester ? Changement d'emploi à 45 ans

Insertion professionnelle des jeunes : quel secteur recrute ?

L’informatique est un domaine professionnel particulièrement concurrentiel. C’est même un secteur qui ne tarit pas d’offres d’emploi. Pour la seule année 2018, les entreprises françaises avaient prévu plus de 75 000 projets de recrutements dans les métiers de l’informatique, d’après les statistiques de Pôle Emploi dans le cadre de l’Enquête Besoin en Main d’œuvre (BMO). Par ailleurs, même si elles n’évoluent pas directement dans le service informatique, la majorité des entreprises, tous secteurs confondus, ne peuvent plus se passer du réseau informatique. Cette intégration du processus numérique dans l’entrepreneuriat revitalise l’activité informatique, parce que les entreprises restent en constante demande de nouveaux talents. Cependant, si auparavant les recruteurs se concentraient vers des profils seniors d’ingénieurs expérimentés, aujourd’hui, ils se tournent d’avantage vers les candidats ayant un niveau BAC+2 qui ont de bonnes compétences. Conscient de cette situation et de l’existence de débouchés intéressants pour les jeunes, le Village propose aux jeunes diplômés de participer à un programme de renforcement de capacités dans le secteur informatique.

Quelles sont les compétences les plus sollicitées ?

Le monde du digital a beaucoup évolué ces dix dernières années. Les demandes sont, par conséquent, différentes. Par ailleurs, les métiers du numérique eux-mêmes se modernisent, créent de nouvelles compétences pour répondre à de nouvelles attentes. Les métiers basés sur l’intelligence artificielle et la transformation numérique recherchent des talents : développement de logiciels, langages informatiques, systèmes de gestion de bases de données etc. En développant ses gammes de formations, le Village a tenu compte de ces requêtes particulières, dans un secteur en perpétuelle innovation. Le programme propose cinq spécialités : assistance à maitrise d’ouvrage, business intelligence, nouvelles technologies et développement, la production et l’exploitation de systèmes de base de données. Une soixantaine de coachs expérimentés et un parc informatique high tech de plus de 500 postes sont à disposition des apprenants. Durant le cursus de neuf mois, les apprenants sont coachés pour maîtriser et se familiariser avec les différents aspects de leurs métiers et à perfectionner leurs connaissances et pratiques. Pour améliorer le positionnement des candidats sur le marché du travail, le programme propose aussi trois axes de formation : l’axe métier, l’axe projet et l’axe technique. Cette méthode a l’avantage de proposer aux apprenants une visualisation réaliste des divers aspects de leurs métiers, tant du point de vue de la technique que dans la gestion des projets.

Un coaching personnalisé pour acquérir des compétences relationnelles

. L’univers informatique n’est pas uniquement un ensemble de compétences techniques. C’est aussi un milieu qui demande une certaine compétence relationnelle et des qualités telles que la rigueur, la capacité à travailler sous pression, l’aptitude à collaborer en équipe, la communication fluide et l’aisance à s’exprimer. Effectivement, ce secteur en perpétuelle quête de nouveauté et d’efficacité, mise surtout sur la capacité à communiquer et à travailler en réseau. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Village a sélectionné des experts en communication pour coacher les jeunes diplômés. Il s’agit surtout pour ces derniers de ne pas se retrouver piégés par leur propre timidité, leur difficulté à faire face à la pression ou bien par l’appréhension à se lancer dans le réseautage. Tout au long du cursus, les coachs en communication suivent de près leurs apprenants, afin de corriger la stature, améliorer la posture, travailler la confiance en soi. Un appui qui a fait ses preuves, comme on peut lire dans village de l’emploi avis où témoignent les lauréats.

Comment décrocher un emploi à la fin de la formation ?

Depuis 1998, le Village a formé 5 400 lauréats et contribué à lancer leurs carrières. Comment s’assurer que ces lauréats décrochent réellement un travail à l’issue de la formation ? Tout d’abord, le programme mobilise une soixantaine d’experts et coachs pour encadrer les participants. Ce grand panel permet d’organiser un suivi sur mesure des apprenants : aucun laissé pour compte, chacun bénéficie de recommandations et conseils personnalisés. Il y a donc un véritable suivi à la carte, qui permet d’anticiper les blocages, répondre aux questions, ou renforcer quelques compétences. Au sortir du cursus, ils gagnent en moins d’un an les compétences et savoir-faire accumulés en plusieurs années dans un parcours professionnel classique. En général, les apprenants accèdent à leur premier emploi dans les neuf mois de la formation : il s’agit majoritairement d’un emploi qualifié, avec une prise de poste immédiate. Le bilan des 5 000 et quelques lauréats des vingt dernières années a aussi permis d’établir que le salaire d’un jeune recruté formé par le Village oscille dans les 2 000 euros nets mensuels. Un salaire de base attrayant qui, dans les trois années qui suivent la formation, peut s’améliorer selon la grille salariale de l’entreprise. C’est une perspective de carrière appréciable car elle est évolutive et peut aboutir à un poste à grande responsabilité dans l’avenir. Enfin et non des moindres avantages, le partenariat entre le Village et les entreprises employeurs permet aux jeunes diplômés de poursuivre le programme gratuitement. En effet, et sous réserve que la partie active du cursus soit achevé dans l’une des entreprises partenaires, celle-ci assume entière les frais de formation.

Plan du site