Les ambassadeurs de la profession de formateur

“Ambassadeur de la formation” ? Qu’est-ce que c’est ?” Telle fut notre première pensée lorsque notre formatrice Anja Milanovic nous a parlé du projet de l’IHK Hochrhein-Bodensee. Comme le nom l’indique, nous sommes, désormais, les ambassadeurs de notre profession de formateur. Nous, les apprentis Lara, Jennie et Aileen, faisons un apprentissage d’employé industriel et Hendrik de technicien en électronique pour l’ingénierie industrielle. Maintenant, nous informons les élèves sur tout ce qu’ils aimeraient savoir sur la profession, en commençant par un cours de formation. Et tout a commencé par un cours de formation d’une journée au centre de formation IHK de Schopfheim. Avec Luisa Greif, coordinatrice du projet Training Ambassador, et d’autres stagiaires de diverses professions de formation, nous avons appris à mieux connaître les techniques de présentation, ainsi que la structure et le déroulement d’un travail scolaire.

De la théorie à la pratique : maintenant c’est notre tour

Après la formation, c’était notre tour. Nous avons dû réfléchir à la meilleure façon de rapprocher notre profession et notre entreprise des étudiants. Après consultation d’Anja Milanovic, notre présentation était prête et notre première mission d’ambassadeurs de la formation était sur le point de commencer. Nous visitons, toujours, les écoles des districts de Lörrach et de Waldshut en équipes de deux. Lorsque nous nous sommes retrouvés pour la première fois devant une classe d’école, la nervosité initiale a rapidement disparu. Contrairement à l’école professionnelle, où les notes sont généralement le facteur décisif, l’atmosphère de travail des ambassadeurs de la formation est détendue. Grâce aux nombreuses présentations dans l’entreprise, à l’école professionnelle et en tant qu’ambassadeurs de la formation, nous constatons qu’il est plus facile de se présenter à chaque fois. Ce n’est pas seulement un effet secondaire positif pour nous. Notre entreprise et les étudiants bénéficient, également, d’une mission scolaire. Les étudiants font connaissance avec les entreprises qui dispensent la formation et apprennent, généralement, trois ou quatre métiers de formation différents, à la fois commerciaux et techniques, par exemple, le “technicien en électronique pour l’ingénierie industrielle”.

Voici comment fonctionne une mission

Dans certaines écoles, les étudiants peuvent choisir eux-mêmes les métiers de formation qu’ils souhaitent approfondir. Dans d’autres, les classes apprennent à connaître toutes les professions. Après une courte salutation, nous nous présentons et commençons notre présentation. Mais qu’est-ce que nous transmettons exactement aux étudiants ? Tout d’abord, nous présentons Energiedienst et les différentes professions qui nécessitent une formation dans l’entreprise. Ensuite, nous montrons notre film sur les stagiaires, qui donne un aperçu de la vie quotidienne d’un stagiaire dans l’entreprise. Nous présentons, également, des activités spéciales telles que des semestres à l’étranger, des excursions et des missions dans des salons, etc. Nous en arrivons, maintenant, au sujet actuel : notre apprentissage en tant qu’employé de commerce. La question la plus courante que posent les étudiants est celle de savoir ce que vous gagnez pendant votre formation. Nous expliquons tout ce qui est important concernant les exigences, l’école professionnelle, les domaines de formation et la procédure de candidature. Nous donnons, également, des conseils sur la meilleure façon de postuler. Après une introduction de 20 minutes, les élèves ont la possibilité de poser des questions sur la profession et l’entreprise.

Conclusion

Nous pensons que le projet “Ambassadeur de la formation” de la Chambre de commerce et d’industrie est non seulement une aide précieuse pour les élèves dans leur choix de profession, mais aussi une grande expérience pour nous. Merci à Luisa et à l’IHK d’avoir rendu cela possible. Vous trouverez de plus amples informations sur l’initiative “Ambassadeur de la formation” du Land de Bade-Wurtemberg et de l’IHK sur leur site.

Aileen Schauer travaille pour Energiedienst depuis septembre 2016 et suit une formation d’employée de commerce.