Entreprises : comment gérer les ressources humaines en temps de crise ?

Management

Publié le : 12 avril 20215 mins de lecture

Indépendamment des ressources matérielles dont vous disposez, les ressources humaines demeurent le pilier de la réussite entrepreneuriale. Il est donc naturel que les répercussions des crises financières et économiques sur le personnel doivent être gérées sérieusement au sein de l’entreprise. Voici 5 règles qui favorisent une bonne gestion des ressources humaines en temps de crise.

1. Définir les objectifs de la stratégie de gestion de crise

Votre personnel est le premier à saisir le sérieux de la situation que l’entreprise traverse. Cependant, chaque département ne dispose pas de toutes les clés pour analyser la situation et prévoir une issue favorable. L’inquiétude et la déstabilisation prennent alors le dessus, plongeant les employés et même leurs supérieurs hiérarchiques dans une situation de confusion dont il est difficile d’imaginer la fin. La meilleure approche que vous pouvez adopter consiste à définir des objectifs clairs et précis qui permettent aux ressources humaines de développer une motivation suffisante pour sortir de cette impasse. Voilà pourquoi, pendant ces périodes compliquées, certaines entreprises n’hésitent pas à engager un manager de transition. Il est désigné pour trouver des solutions de gestion de crise rapides et efficaces.

À explorer aussi : La fracture RH

2. Affiner la communication interpersonnelle

Le comité de direction ne peut remporter le défi de cette phase de transition qu’en adoptant une communication efficace. Le directeur des ressources humaines doit aborder les problématiques rencontrées par l’entreprise en toute transparence et tenir le personnel au courant des décisions qui seront prises. Si des licenciements vont avoir lieu, les employés concernés doivent être tenus au courant dans l’immédiat. En essayant de dissimuler la vérité, le directeur administratif et les responsables qui prennent leurs ordres de lui vont rompre le sentiment de confiance avec le reste des salariés : un point de défaillance irréversible sur lequel l’entreprise ne pourrait plus compter.

À lire en complément : La gestion de crise en entreprise

3. Désigner un manager de transition

Le management de transition est une approche managériale qui consiste à désigner un responsable pour prendre la situation en charge pendant une période de bouleversements majeurs. Il a pour mission de résoudre une crise, de faciliter un changement fondamental. Pour y parvenir, il doit prendre suffisamment de distance afin d’analyser la situation, en proposer un diagnostic et trouver des solutions efficientes. Il s’agit de techniques de management temporaire orientées vers la résolution de tensions. Aidé et supervisé par la direction générale, il procède à la restructuration, le développement et le redressement des ressources disponibles en vue de sortir l’entreprise de l’impasse financière dans laquelle elle se trouve. Comme il est externe à l’entreprise, il y apporte un regard neuf et tente d’optimiser son rendement même si cela lui coûte de bouleverser les attentes des employés.

4. Contacter un cabinet de consultants

Il n’y a pas meilleure moment de faire appel à un cabinet de consultants. Ces professionnels disposent de l’expérience nécessaire pour conseiller les dirigeants qui n’arrivent pas à avoir suffisamment de distance pour prendre des décisions effectives. De plus, cette option vous donne accès à de nombreuses expertises à savoir le développement des affaires, l’informatique, les ressources humaines… Vous bénéficiez, dès lors d’une vision objective fondée sur les paramètres clairs. Rassurez-vous ! Ces cabinets sont tenus par le secret professionnel et ne dévoileront jamais vos informations et votre situation à des tiers : une véritable valeur ajoutée pour les entreprises prises d’assaut par un crise économique dont personne n’arrive à voir l’issue.

5. Appliquer la tactique de l’encouragement

Un directeur financier peut prendre la décision de se séparer de certains employés si l’intérêt général de l’entreprise l’impose. L’enjeu des contrats de travail est ainsi décisif pour minimiser les dépenses ou laisser de la placer pour recruter des profils plus à même d’aider la société à sortir de cette situation conflictuelle. Parallèlement, pour créer un équilibre nécessaire, il faut également valoriser les employés et les idées constructrices. Ces salariés qui n’occupent pas la première ligne peuvent vous fournir des tuyaux auxquels les responsables n’auraient jamais pensé. De leur perspective, les démarches qui conduisent vers la réussite pourraient sembler plus évidentes. Il faut donc identifier les performances et les récompenser pour susciter l’ambition et la motivation de l’ensemble du personnel. Aussi difficile soient-elles, les situations conflictuelles sont le moment idéal de découvrir les limites et l’étendue du rendement des employés.

Plan du site